Commande spéciale

Publié le par Jessica Jourde

Un peu d'histoire :

Le moulin des Massons

Le Moulin des Massons est situé sur la commune de Saint Bonnet le Courreau dans la Loire, à 900 mètres d’altitude, dans la vallée du Vizezy, sur les pentes des Monts du Forez qui s’étendent des Monts de la Madeleine jusqu’au sud du département et servent de limite naturelle entre la Loire et le Puy de Dôme.

Le point culminant est tout proche, c’est Pierre sur Haute qui domine à 1634 mètres.

Le hameau existe depuis le XIIIème siècle. Il a appartenu à une famille noble jusqu’en 1839. En effet, avant la révolution moudre était un privilège attaché à la noblesse ou au clergé. Il a été acheté par Jean Baptiste Chaperon, un fermier de la région, ancêtre du propriétaire actuel.

La façade du moulin est comme lézardée, on voit une séparation. La partie de droite date de 1575, la partie de gauche, elle, date de 1942. A cette époque l’arrière grand père de notre propriétaire a dû agrandir le moulin. En 1942, équipé d’une presse à vis, il ne répondait plus aux normes de l’époque, et il a été fermé et mis sous scellés sous l’occupation allemande. Alors l’arrière grand-père s’est mis à la recherche d’une mécanique d’occasion, en sillonnant les routes de la région à vélo. Il en a acheté une à Boën sur Lignon à un moulin qui s’arrêtait.

Comme les machines étaient plus importantes, il a fallu agrandir le moulin. Le moulin à huile a été de nouveau opérationnel en 1943 et a pu reprendre sa production d’huile avec les difficultés liées à la période d’occupation. Pour finir, le moulin a fermé ses portes en 1970, il n’était plus assez rentable part rapport aux huileries modernes.

En 1971, le petit fils de la famille rachète l’ensemble du hameau et décide de conserver les machines. Il a bien sûr hérité du savoir-faire de son père, de son grand père….

Depuis 10 ans le site restauré est ouvert au public grâce à une association. Actuellement une équipe de 38 bénévoles et deux salariés font fonctionner le moulin. On y fabrique, devant les visiteurs, de l’huile de colza grillé, spécialité de la Loire, de l’huile de noix et de noisette de façon traditionnelle, à la meule de pierre. Les courroies sont entrainées par la turbine qui produit l’électricité. L’électricité produite sert également à faire fonctionner la scierie.

moulin des massons, commandé et réalisé par Simone Sicart

moulin des massons, commandé et réalisé par Simone Sicart

Commenter cet article

dame christine 06/10/2014 20:20

Très belle dentelle Le modèle est magnifique , on se croirait devant la façade que je connais très bien

Marie-Christine Duret 06/10/2014 18:42

Excellente idée, trés beau dessin, et très belle réalisation

richard 03/10/2014 11:21

superbe réalisation

maryco 02/10/2014 21:01

Quel joli modèle! Et quelle belle histoire ; c'est une chance que ce savoir-faire ne se perde pas...

Jeannette 02/10/2014 18:25

C'est une belle histoire de famille.
Je connais ce moulin qui est dans un lieu magique au milieu de la nature et, de plus, on y grille une huile de colza très goûteuse.
Le dessin et la réalisation sont à l'image du lieu BRAVO

rita42 02/10/2014 17:48

Et dire que c'est à 10 mn de chez moi !
Bravo Simone.

evelyne bretagne 02/10/2014 17:27

superbe beau travaille

BOUTELET Hélène 02/10/2014 16:33

Le modèle du moulin se touve-t-il dans le catalogue. Merci

coco28 02/10/2014 16:30

Belle dentelle pour une belle histoire !!
merci.

BOUTELET Hélène 02/10/2014 16:05

L'histoire est très belle. Ce moulin est magniifique.
Le dessin et la réalisation sont splendides.
Tous mes compliments.

funnyowl 02/10/2014 15:57

Très jolie réalisation du moulin, merci pour l'historique.

Yveline 02/10/2014 15:27

Voilà une très belle réalisation.

viviane 02/10/2014 14:55

Splendide et tellement réel. Merci

Nadette 02/10/2014 14:35

Magnifique ce moulin...

Midu 02/10/2014 14:20

très joli dessin et très jolie réalisation.Bravo